BCBG a testé et aimé le Concentré bi-phase de Lierac

Pour mon 2nd FOCUS produit, j’ai choisi un produit des laboratoires LIERAC qui ne me quitte plus depuis que nous avons fait connaissance ^^. Le laboratoire fête ses 40 ans d’innovation, sensorialité absolue et de féminité magnifiée !! (rien que ça!). Étant une gamme plaisir, le laboratoire a voulu démontré son expertise en faisant des tests de tolérances sur plus de 750 volontaires (et croyez moi c’est ÉNORME!) afin de concurrencer les gammes dermatologiques lors du lancement de sa gamme Lierac Prescription.

gamme-lierac

CE QUE DIT LE LABO :

Un concentré bi-phase idéal pour les peaux adultes présentant des imperfections localisées, pour assécher et résorber rapidement les imperfections cutanées et prévenir la formation des marques résiduelles.

Après l’adolescence, on a tous été victimes d’une poussée disgracieuse de spots, ce beau jour où tu avais prévu un truc d’hyper important et où tu cède légèrement (ou rapidement) à la panique…

COEUR DE FORMULE :

  • Calamine : poudre de couleur rosée composée d’un mélange de carbonate de zinc et d’oxyde ferrique possédant un effet antiseptique et apaisant.
  • Acide salicylique : est kératolytique (exfoliation chimique en surface) et facilite la pénétration des autres actifs.
  • Acide azélaïque greffé sur de la glycérine : utilisé pour son action sur la bactérie Propionibacterium acnes, principal responsable des points noirs, et pour son rôle de régulateur du renouvellement cellulaire. L’association avec la glycérine apporte plus de confort et d’hydratation à la peau.
  • Zinc : possède des propriétés sébo-régulatrices, apaisantes, anti-oxydantes et purifiantes.

COMMENT UTILISER ?

Ne pas agiter le produit. Appliquer le  soir en plongeant un coton-tige dans le flacon jusqu’à la poudre puis appliquer directement sur l’imperfection à corriger. Ne rincer le visage que le lendemain matin.

MON AVIS

Le choix des actifs est très judicieux et leurs propriétés sont reconnues par de nombreuses études (comme le zinc qui désexcite la glande sébacée par exemple). Il est primordial de garder le flacon debout afin que la phase alcool ne se mélange pas à la poudre du fond (pour un meilleur dosage des actifs et permettre au mieux la synergie d’action : l’alcool va permettre d’assécher la peau et joue le rôle de vecteur des autres actifs pour une pénétration plus profonde). Une fois le mélange appliqué, on a l’impression de s’être appliqué du dentifrice qui sèche assez rapidement et picote légèrement (dû à l’action conjuguée du camphre et du menthol qui donne une sensation chaud-froid et l’impression que le bouton disparaît par effervescence ; ces actifs renforcent aussi l’effet antiseptiques du produit!). Pour ma part le bouton disparait en 2 ou 3 jours avec une nette amélioration dès le 1er jour et effectivement moins voire pas de marques résiduelles. Comme c’est une utilisation occasionnelle, le fait que la PAO (Période après ouverture) soit de 12 mois est bien appréciable. En résumé, un des meilleur produit sur le marché!

Attention ce produit est idéal pour les boutons occasionnels et pas pour les ados couverts de boutons, d’autres produits semblent plus adaptés pour ne pas se ruiner et éviter une surcharge de produit en une seule application au risque de fragiliser la peau. Prudence également pour la literie, ça risque de tâcher un minimum.

Merci de laisser votre avis en commentaire si vous avez déjà utiliser ce produit ou si j’ai réussi à vous convaincre de sauter le pas ^^

BCBG vous explique le démaquillage du visage

Cet article fait suite à celui sur les nettoyants visage et le complète. En effet, certains produits sont estampillés « nettoyant » et « démaquillant » donc pas toujours évident de faire la différence. Lorsque c’est possible, essayez de dissocier ces 2 étapes car en théorie le démaquillage n’est nécessaire que le soir, encore faut-il bien le faire. Voici un tour d’horizon de ce qui existe sur le marché, afin de vous faciliter le choix et éviter la crise d’angoisse devant les rayons !! Pensez avant tout à vous faire plaisir, en choisissant une texture qui vous attire et qui s’adapte à votre type de peau pour que ce moment du démaquillage soit une étape agréable dont vous ne pourrez plus vous passer.

https://i1.wp.com/cdn.estheteek.com/4/18/1390407336-demaquillant-630.JPG

CES PROBLÈMES QU’ON POURRAIT S’ÉVITER

On ne le répétera jamais assez, prendre le temps de se démaquiller est un geste essentiel du rituel de soin pour vous mesdames voire même messieurs (car les fonds de teint ou autre BB crèmes ont conquis du terrain et ce n’est que le début…). La fatigue, les soirées, ou l’alcool sont autant de facteurs qui peuvent nous détourner du démaquillage avant la case DODO, Quelles conséquences ? Ne pas se démaquiller bouche les pores qui vont alors se dilater, et l’accumulation de sébum va entraîner la formation de boutons disgracieux que l’on va peiner à dissimuler (cercle vicieux vers une peau affreuse). De plus, la peau ne pouvant plus s’oxygéner correctement, elle va se ternir, se dévitaliser et vieillir plus rapidement car on l’oblige à des efforts de détoxification supplémentaires (le surmenage ce n’est jamais bon! tout contextes confondus). La peau ainsi agressée va répondre par l’apparition de rougeurs, tiraillements et desquamations qui ne vont pas arranger les choses. Enfin, une peau mal démaquillée, ne permet pas une bonne pénétration des actifs présents  dans les soins de nuit (sérum, crèmes de nuit ou autre) qui resteront alors en surface et donneront cet impression d’inefficacité. Quant aux yeux pas ou mal démaquillés, la conséquence est une obstruction des glandes lacrymales situées entre les cils, et donc le risque de survenue de conjonctivites ou simplement des yeux irrités ou secs.

UN TOUR D’HORIZON

  • Le lait démaquillant : de texture grasse, il a l’avantage de ne pas dessécher la peau et c’est un excellent détergent qui permet de capter les impuretés de la journée ainsi que le maquillage. Appliquer le sur l’ensemble du visage avec un coton (ou mieux! avec les doigts) mais sans faire pénétrer ni laisser pénétrer (c’est un démaquillant pas un soin…). Seule contrainte, il doit être rincer rapidement (car c’est bien beau de capter les saletés mais il faut les évacuer!!) et seul la lotion tonique joue à merveille ce rôle.
  • La lotion tonique : bien qu’indissociable du lait, il ne faut pas hésiter à l’utiliser avec tout autre démaquillant ou nettoyant pour parfaire ces gestes du quotidien. Le matin, utilisée seule elle permet même de rafraîchir et illuminer le teint. Elles sont généralement composées de substances d’origines végétales (on peut même considérer que l’eau florale est une version « Bio » de la lotion) et il en existe une multitude qu’on choisira en fonction de son type de peau. 

https://i1.wp.com/www.achat-bearn.com/uploads/bearn/Produit/0b/prod_photo1_13659_1364483256.jpg

  • La solution micellaire : les micelles emprisonnent les corps gras (impuretés) et les mélange à la phase aqueuse pour être éliminés. C’est la star des démaquillants, elle est très appréciée des personnes qui recherche un démaquillage doux et rapide car elle présente l’apparence et la fraîcheur d’une eau conjuguée à la technicité d’une huile. Formulée sans savon et souvent sans parfums, elle permet de maintenir un pH équilibré qui convient à tous les types de peaux. Si certaines collent ou dessèchent un peu votre peau vous pouvez les rincer avec une eau thermale.

https://i2.wp.com/a404.idata.over-blog.com/600x400/5/46/99/60/New-one/second/eau-mic.jpg

  • L’huile démaquillante : rendue célèbre avec la tendance du Layering (qui prône l’accumulation des soins pour une peau parfaite) en provenance d’Asie, elle fait de plus en plus d’adepte. Elle séduit parce que c’est un démaquillant rapide et efficace qui dissout les maquillages les plus résistants (dont le waterproof) en une fraction de seconde. Elle permet de s’octroyer en fin de journée un moment de détente par le massage soigneux du visage. Attention cependant aux personnes présentant des poches sous les yeux, la texture huile peut les alourdir si mal rincé et aggraver ainsi cet état.

https://i0.wp.com/static.mmzstatic.com/wp-content/uploads/2012/02/huiles2.jpg

  • Les beurres démaquillants : ce sont les derniers venus dans le monde du démaquillage. Ils ont été pensés pour celles et ceux qui recherchent LE démaquillage parfait et qui s’accorde du temps pour un bon rituel de soin. Pas besoin de terminer le démaquillage avec une lotion tonique, la peau est ultra-propre et nette. Le maquillage est « dissous » en quelques secondes : mascara waterproof, smoky eyes, fonds de teint ultra-couvrants… rien ne leur résiste. Économiques (Très peu de produit suffit), ces démaquillants s’utilisent sans coton, au doigt et sur peau sèche. Cependant il ne faut pas hésiter à rincer abondamment sinon un léger film peut rester quelques secondes sur les yeux et flouter la vision (également le cas pour l’huile nettoyante). Rien de grave (rincez avec du sérum physiologique) même si ça peut être perturbant au début!

j-ai-teste-le-beurre-demaquillant

  • La mousse démaquillante à sec : parmi les nouveautés sur le marché. La mousse légère est à appliquer par mouvements circulaires sur le visage et les lèvres. on laisse crépiter quelques secondes pour dissoudre les pigments, puis on retire l’excédent à l’aide d’un coton. Bien que pratique pour les weekends camping par exemple les gens sont peu convaincu par cette méthode de démaquillage (peut être cette habitude qu’une mousse ça se rince…), elle n’a donc pas connu le succès escompté.

https://i1.wp.com/static.sampar.com/var/images/produits/produit_nettoyage_a_sec.jpg

  • Les lingettes démaquillantes : leur format est pratique, simple, rapide et on serait tenté de les utiliser tous les jours ! Le mieux est de les utiliser occasionnellement car peu écologique et même si les marques ont fait des progrès, ils n’atteignent pas le podium des démaquillants en terme d’efficacité et ont tendance à dessécher la peau à long terme.
  • Les démaquillant tout-en-un : Ils permettent le nettoyage, démaquillage et rinçage en un seul geste pour les plus pressés. Mais à mon avis, bien que pratique, rien ne vaut une dissociation des étapes lorsque c’est possible.

Pour que le démaquillage soit plus efficace : On commence par les yeux, les paupières et les cils étant très fragiles (les premiers marquent et rougissent à la moindre agression, les seconds tombent au moindre frottement), on imbibe le coton avec si possible un démaquillant spécial « yeux » (qu’on pourra utiliser également pour les rouges à lèvres résistants) que l’on dépose délicatement sans frotter, On laisse poser quelques secondes, on retire le coton en douceur et puis c’est TOUT! Nettoyez ensuite votre visage en effectuant des mouvements circulaires de l’intérieur vers l’extérieur, en insistant bien sur les ailes du nez, sans oublier le cou et le décolleté. Dès que c’est possible, utilisez une lotion tonique que vous appliquerez avec deux cotons en effectuant des gestes de tampons pression de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Enfin terminez avec une vaporisation d’eau thermale pour apaiser votre peau.

Conclusion : là encore, on multiplie les étapes, mais il n’y a pas de secret, ce n’est qu’en prenant son temps et en perfectionnant ces gestes au quotidien que l’on pourra garder une peau belle et saine le plus longtemps possible.

Perso, je teste actuellement l’huile micellaire démaquillante sublimatrice de Vichy (une formule hybride pour paresseux que je suis!) et la lotion purifiante matifiante cauterets de Galénic.

%d blogueurs aiment cette page :