BCBG teste avec vous la cure minceur Arkopharma

Parce que le caillou est souvent laissé pour compte sur les autres blogs beauté, j’ai décidé de gâter en 1er lieu les habitants de cette île paradisiaque qui m’a accueillis. Mais aussi vu que l’été commence ici (à Nouméa) et que j’ai de plus en plus de demande de mes patients pour des cures minceur (Normal, on veut être à l’aise dans son maillot! On va pas se mentir dés que les beaux jours reviennent on redoublent d’efforts pour être au TOP de sa forme). Quoique le beau temps ici …. Bah c’est toute l’année
Voilà ce que je vous propose de tester avec moi !!

IMG_2709

Le surpoids c’est quoi ? 

Pour mes patients c’est souvent associé à un excès pondéral (la balance qui affiche ERREUR …hum hum) un changement de silhouette (ces vêtements que vous gardez au fond de votre armoire avec l’espoir de les remettre un jour). Je constate aussi que c’est source de mal être et de stigmatisation sociale face aux dictates de la beauté.

Pour la plupart, le surpoids est associé à un déséquilibre entre les entrées (apports caloriques) et les sorties (dépenses énergétiques). Or il faut aller au delà de ça! Il est vrai dans certains cas mais peut aussi être la conséquence de l’environnement et l’alimentation moderne, la prédisposition génétique, le déséquilibre de l’écosystème intestinal, les problèmes culturels, les troubles du comportement alimentaires, les problème de sommeil et anxiété …

Outre l’aspect physique (dont les critères de beauté sont propre à chacun et croyez moi on peut être surpris!), je réponds à une demande de cure minceur plutôt pour la personne avant tout. En effet, perdre du poids améliore l’état de santé en général (tension artérielle, diabète, problèmes respiratoires entre autre), soulage les articulations (qui souffrent s’ils supportent un poids au delà de leurs capacités), limite l’isolement et redonne confiance en soi … C’est pourquoi plus qu’une cure minceur l’idéal serai une approche plus globale pour le maintien d’un poids compatible avec une bonne santé et un bien être personnel et social. Les prochains articles vous dévoileront mon approche nutritionnelle. Pour ma part, je pense que les cures minceurs drastique ne devrai pas dépasser 28 jours avec une perte raisonnable de 2 à 4 kgs pour éviter les dégâts ensuite sur l’organisme et l’effet yoyo.

1er produit :

La formule 4321 Minceur Détox Bio vous aide à atteindre votre objectif Détox dans le cadre d’une alimentation équilibrée, grâce à une prise en charge de votre programme minceur avec 4 niveaux d’action :

DÉTOXIQUER : Radis noir, Artichaut, Fenouil, Pissenlit, Bouleau et Tilleul

PURIFIER : Fenouil, Artichaut et Bouleau

ÉLIMINER : Thé vert, Pissenlit, Reine des Prés et Tilleul

AFFINER LA SILOUHETTE : Thé vert et Artichaut

Mon avis : une cure de Détox est primordiale avant un amincissement, un organisme encrassé ne peut jouir pleinement d’une cure minceur (si le tube digestif et les organes filtrants ne fonctionnent pas bien il ne peuvent assurer un bon métabolisme des actifs). Les ingrédients sélectionnés sont d’origine biologiques ce qui est un bon point pour la marque et agissent sur 3 de nos 5 émonctoires (les usines de traitement des déchets de l’organisme, à savoir le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau). Attention cependant aux personnes allergiques à l’aspirine (présence de reine des prés). Et il faut avouer qu’il est beaucoup plus complet que votre jus de demi-citron pressée du matin ^^ et il est sans édulcorant ni conservateur! (Que demander de plus!).

2e produit :

4321 MINCEUR Ultra DRAINEUR va vous aider à atteindre votre objectif Minceur en agissant à 4 niveaux :
BRÛLER : Café vert, Guarana, Kola et Thé vert

DRAINER : Maté, Fenouil, Thé vert et Chicorée

ÉLIMINER : Maté, Orge, Thé vert et Pissenlit

TONIFIER : Radis noir et Maté

Mon avis : l’ingrédient le plus concentré est la caféine (attention aux gens sensibles, à ne pas prendre trop tard dans la journée) qui est le plus populaire des thermogéniques. Le café augmente la température du corps et permet de brûler les calories plus rapidement et de nombreux autres mécanismes font de lui un des piliers de l’amincissement, mais en contre-partie il entraîne une diminution du taux de calcium et magnésium d’où le danger des cures minceur qui durent dans le temps. On draine on élimine alors attendez vous à ce que les toilettes deviennent votre nouveau meilleur ami (instaurez donc un climat de confiance mutuelle …). Les autres ingrédients utilisés sont d’usage et pas soumis à controverse (pas de garcinia cambodgia par exemple). Sans sucre mais présence d’édulcorants et conservateurs… Par contre il a le mérite d’exister en 3 parfums différents suivant les goûts de chacun 🙂

3e produit :


Le chitosan est composé de polyglucosamines qui ont la faculté de capter les graisses (entre 600 à 800 fois leur poids). Il forme ainsi avec ces derniers un gel indigestible qui est ensuite éliminé naturellement. Les graisses ainsi piégées ne sont pas assimilées ni stockées, permettant ainsi de contrôler la prise de poids et de limiter l’absorption du cholestérol alimentaire.

Mon avis : l’origine de leur chitosan est valable (issu d’un champignon et non pas de crustacés comme dans la plupart des compléments, source d’allergie). Là encore, pas d’utilisation à long terme car parmi les graisses on englobe également les acides gras essentiels important pour un organisme en bonne santé (mais on peut y trouver un intérêt certain suite à une cure de 14 jours pour une utilisation ponctuelle lors de repas copieux et riche en graisses). La prise en 2 fois par jour est moins contraignante que les autres compléments et le rapport qualité/prix est correct. Notre intestin n’étant pas habitué à recevoir autant de graisses non digérées, il en résulte un effet laxatif plus ou moins prononcé (je vous avez prévenu que les WC allez être votre nouveau meilleur pote!!).

Mon conseil pour cette cure :

On commence avec le Détox pendant 14 jours (20 ml à diluer dans un verre d’eau à jeun ou dans une bouteille d’eau d’un litre et demi à boire dans la journée, ça va vous fixer un objectif quotidien car sachez que le mental joue beaucoup dans une démarche de perte de poids).

Puis pour les 14 jours restant on continue avec le Draineur (20 ml dans un verre d’eau pour la collation de 10h par exemple, pas trop tard sinon gare aux réveils nocturnes) et le Capteur de graisse (2 gélules avec un grand verre d’eau 30 min avant les 2 principaux repas. De préférences petit déjeuner et déjeuner car le dîner doit être plus léger!)

Bien évidement cette cure minceur sera potentialisée par des actions simples au quotidien (repas équilibrés, activités physiques ou sportives, quantité d’eau suffisante…). Vous avez toutes les clés en main pour venir à bout des kilos superflus! Et une fois les kilos perdus, penser à stabiliser!!

2 personnes seront sélectionnées pour une cure de 1 mois qu’ils réaliseront avec moi-même, comprenant un detox + un draineur + un lipofeine d’une valeur de 8000 cfp environ. En contrepartie, j’attends des gagnants un investissement et une motivation réelle, puis un petit bilan de leur cure et leur expérience avec BCBG.

Résultats de la cure :

  • Nous avons tous les 3 choisis de prendre les solutions Détox et Draineur dilué dans 1,5L d’eau de manière que le goût soit agréable en bouche et plus pratique à boire le long de la journée. La caféine du draineur n’a nullement altéré notre sommeil, et l’effet drainant été vraiment présent (aller-retour incessants au pipi-room!!).
  • Quand aux gélules, j’avoue que pour ma part c’était assez difficile, j’oubliai une fois sur 2 et donc la cure a durer bien plus que 14 jours (pas habitué à faire de cure minceur apparemment car pour les 2 autres testeuses aucun souci de ce côté là).
  • Bien évidemment, en parallèle de cette cure minceur, les règles hygiène-diététiques ont été respectés, c’est à dire, peu voire pas d’écart alimentaires, une activité sportive régulière et une quantité d’eau suffisante le long de la journée, pour ne citer que les grandes lignes.

Nous avons observés une perte moyenne de 3kg sur un mois de cure (sujet 1 = -6kg, sujet 2 =-1,5kg et moi même =-1,5kg). Par ailleurs après la cure détox on s’est sentis très bien dans notre corps (moins de fatigue, migraine, …), honnêtement cette cure est loin d’être contraignante et les résultats sont perceptibles. ON VALIDE

BCBG vous explique le nettoyage du visage

BIEN nettoyer son visage est un geste CAPITAL et les Laboratoires l’on très bien compris vu la déclinaison de références qui s’offre à nous. Surtout que cela touche un large public, de l’adolescence jusqu’au 3e âge et quelque soit le sexe. Je vais donc vous parler des différentes textures qui existent sur le marché afin de vous aiguiller au mieux dans le choix de votre nettoyant.

MAIS POURQUOI NETTOYER ?!?

  • Le matin, le nettoyant visage élimine le sébum (essentiellement) et autres déchets accumulé durant la nuit ou encore les restes de votre protocole de soin nuit et prépare la peau à recevoir la crème de jour et un éventuel maquillage.
  • Le soir, le nettoyant visage débarrassent la peau des impuretés : pollutions, poussières, excès de sébum, traces de maquillage (il permet de parfaire le démaquillage), etc… et donne une base propre pour les soins du soir.

nettoyer-visage-788x427

Nettoyage nécessitant un rinçage à l’eau :

Idéal pour les hommes, les peaux mixtes à grasses avec une peau plus résistante. Ce mode de nettoyage est vivement déconseillé aux peaux sèches, sensibles et personnes qui ne mettent pas de crèmes (OUI oui ça existe encore) car peut provoquer de nombreux désagrément : sécheresse, rougeurs, séborrhée réactionnelle, déshydratation, vieillissement prématuré… Après tout dépend de la pureté de votre eau de rinçage, qui comme on le sait, varie énormément d’une région à l’autre. De manière générale, les nettoyant avec rinçage implique qu’on humidifie le visage avant d’appliquer le soin nettoyant et de rincer avec une eau fraîche pour une action tonifiante et vasoconstrictrice.

  • Le gel nettoyant : la B-A-S-E, 1er soin nettoyant qu’on conseille aux ados dès l’apparition des premiers boutons d’acné. Bien que personnellement je pense que le but est de faire prendre conscience dès le plus jeune âge de l’importance d’un nettoyage du visage. Au contact de l’eau, le gel va mousser. Il faudra alors effectuer des mouvements circulaires pour décoller les impuretés et n’hésitez pas à insister sur la zone T (front-nez-menton) suivant l’effet décapant souhaité…

gel-nettoyant-peaux-mixtes

  • Le syndet (Synthétique détergent) : est sans savon et de pH neutre, il agresse moins la peau en général. Il existe sous forme de pain (je ne suis pas fan, étant persuadé que ce sont des nids à bactéries…) ou liquide. Les références sont plus rares sur le marché et en général il n’y a pas de distinction entre visage et corps.
  • La mousse nettoyante : grâce au flacon pompe le liquide devient une mousse aérienne plus légère et plus douce que le gel nettoyant. Elle pourra être conseillé même aux peaux sensibles. Cet effet de matière est plutôt agréable à utilisé pour les gens qui aiment prendre leur temps dans la salle de bain (ça rappelle, pour ma part la mousse qu’on s’efforce d’avoir lorsqu’on se fait couler un bain et ça détend un max).

 

  • La crème moussante : au contact de l’eau forme une mousse onctueuse et laisse un film sur la peau. La crème se présente sous forme de crème assez épaisse à mettre au creux de la main. Quand on l’émulsionne avec de l’eau, elle forme une mousse très douce et assez compacte (de ce fait certains hommes l’utilisent comme mousse à raser). Idéal pour les personnes qui aiment prendre leur temps car elle demande un effort de rinçage plus minutieux.
  • La poudre nettoyante : une des derniers nés des démaquillant qui nous donne le total contrôle sur notre nettoyage. Un minimum d’eau transforme la poudre en pâte exfoliante (à ne pas faire tout les jours bien évidemment), une quantité d’eau équivalente à la poudre permet un nettoyage classique, alors qu’un excès d’eau donne une mousse légère! Après c’est un coup de main à prendre pour le dosage 😉

Pour que le nettoyage soit plus efficace : ne pas hésiter à chauffer le produit dans la paume de la main (pour que ce soit plus agréable lors de l’application) et une fois sur le visage à travailler le produit nettoyant avec les doigts pour bien émulsionner et décoller les salissures ; le soir pour celles (et ceux, ça se fait de plus en plus) qui se maquillent d’utiliser d’abord un démaquillant ; de bien sécher le visage avec une serviette douce, par tapotements pour ne pas agresser la peau ; d’appliquer une lotion tonique avec un coton après le séchage pour parfaire le nettoyage et d’éliminer les traces de calcaire présentes dans l’eau ; et enfin d’appliquer une crème de soin pour hydrater la peau.

Nettoyage sans rinçage :

A conseiller en priorité pour les peaux intolérantes car ce mode agresse très peu voire pas la peau. Cependant comme ils sont plus doux, ils nettoie moins bien la peau si utilisé seuls c’est pourquoi ils s’utilisent généralement après le démaquillage pour parfaire le nettoyage et enlever les traces de maquillage qui persistent ou bien on peut les utiliser le matin au réveil pour enlever l’excès de sébum produit dans la nuit et réveiller l’éclat du teint. Il existe des eaux, des lotions qu’on utilise à l’aide d’un coton doux. Laroche-posay a sorti également un fluide dermo-nettoyant qu’on ne rince pas, il suffit d’enlever l’excédent avec un coton.

Pourquoi il ne faut pas se nettoyer le visage sous la douche ?

  • L’eau y est plus chaude (oui comme le reste du corps doit être mouillé, on se douche rarement avec de l’eau froide, je sais il existe des warriors parmi nous….). La chaleur à une action vasodilatatrice, des rougeurs peuvent donc apparaitre et les pores peuvent se dilater (effet recherché quand on veut faire un gommage efficace, mais là encore on ne fais pas cela tout les jours!).
  • Le jet de la douche est bien trop puissant pour notre peau du visage, plus fine et fragile, que la peau du corps. Au fil du temps on risque de détériorer notre qualité de peau et exciter les glandes sébacées (trop de sébum tue le sébum!).
  • On est tenté de prendre le gel douche à portée de main pour laver son visage. Le savon de Marseille par exemple a un pH alcalin (environ 12) et décape notre film protecteur (le pH physiologique étant entre 3,5 à 5,5 suivant notre couleur de peau).
  • L’utilisation des gants de toilettes pour « mieux nettoyer » est une mauvaise idée vu le nombre de bactéries qu’ils peuvent renfermer…

Conclusion : mieux vaut prendre son temps au dessus du lavabo pour que le nettoyage du visage soit vraiment efficace ! Le gain de temps estimé en nettoyant son visage sous la douche en vaut-il vraiment la peine ?

Perso, j’utilise actuellement la mousse nettoyante shiseido (pour moi c’est plutôt une crème moussante…) et la poudre de skeen+ et vous ?!?

Un prochain article sera dédié au démaquillage : on traitera alors des eaux micellaires, laits, huiles, lotion tonique, etc….

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :