BCBG se met à pensée sauvage

Petit jeu de mot pour marquer la reprise du blog! J’avoue n’avoir rien foutu depuis un bon mois et demi (du moins rien publié car ne vous inquiétez pas les tests produits ont suivi leur cours). Comme on dit souvent : pas de nouvelles bonne nouvelle! (j’ai été gâté ces dernier temps). Je reviens de métropole également où le soleil était au beau fixe et tellement propice au repos (je suis faible! Je me suis laissé tenté…). En parlant de ça, j’ai fait une trêve estivale au niveau cosmétique et me suis concentré sur des soins bios ce dernier mois, comme pour revenir à l’essentiel. Je vous fait découvrir aujourd’hui 2 produits de la marque Beauty Garden à la pensée sauvage que j’ai adoré. En effet je connais la plante pour ses vertus dépuratives et diurétiques en complément alimentaire mais rare sont les cosmétiques directement à base de cette fleur. 

pensee_sauvage2

Ma sélection pour vous

Baume nettoyant bio à la pensée sauvage by Beauty Gardenbaume-nettoyant-bio-pensee-sauvage

Promesses Labo et utilisation : notre experte des plantes bichonne les pensées sauvages du jardin (au mois de septembre, lors de la floraison, elle utilise les récoltes pour créer une huile bio de pensée sauvage qui devient ensuite la base de ce baume nettoyant purifiant). Nettoyée, votre peau sera purifiée et détoxifiée. Ce baume nettoyant sans savon préserve l’hydratation naturelle de la peau. Appliquez le baume sur peau sèche, massez puis humidifiez vos mains et rincez. Il se transforme en lait et vient parfaire le nettoyage de votre peau sans laisser d’effet gras.

Fluide bio à la pensée sauvage by Beauty Garden

fluide-bio-hydratant-detoxPromesses Labo et utilisation : le fluide bio à la pensée sauvage est hydratant et détoxifiant ! Une texture légère, une hydratation intense et les bienfaits de la pensée sauvage de notre jardin pour débarrasser les impureté de votre peau. Après l’application, la peau est immédiatement hydratée et réconfortée. Le fluide laisse la peau douce et fraîche, et le teint éclatantAppliquer matin et/ou soir sur visage et cou.

Mon avis :

S’intéresser à la marque Beauty Garden c’est adhérer à un concept : des matériaux recyclés et recyclables, des emballages fabriqués en France et des encres végétales sans solvants (bio, éco-conçus et fait avec amour). Les bouchons en bois m’ont fait craquer, ça mériterai presque le statut d’objets déco de votre salle de bain pour une ambiance zen et épurée! Comme vous le savez je teste énormément de cosmétiques et je pense qu’il est judicieux d’inclure une à deux périodes dans l’année où l’on utilise que des soins bios, comme une sorte de détox pour la peau, pour la laisser respirer et mieux la respecter. J’en ai donc profiter lors de mes vacances en métropole pour ce rituel de soin à la pensée sauvage. La partie aérienne fleurie est cultivé en agriculture bio et récolté dans les jardins de la marque à Auriac en Corrèze (quoi de mieux pour la traçabilité!). Les fleurs sont séchés pendant 4 jours à température douce dans un séchoir écologique avant utilisation. Les tanins, contenu dans la pensée sauvage, possèdent des propriétés astringentes qui freinent la sécrétion de sébum des peaux à tendance grasse. La présence de vitamines, notamment de la vitamine E aux propriétés antioxydantes, renforce l’action directe de cette dernière sur la peau en luttant principalement contre son dessèchement. Elle est donc préconisée en cas de maladies de peau comme l’acné, l’eczéma ou encore le psoriasis.

Pensee_sauvage_fleur

Côté utilisation : le baume nettoyant (en vrai la texture translucide me fait plutôt penser à un gel) s’applique sur peau sèche et la chaleur engendré par le massage fait qu’il se transforme en huile (pour moi les huiles sont les meilleurs nettoyants : ici sont utilisés l’huile de tournesol et d’amande douce). Enfin au contact de l’eau l’huile se rince facilement sans dessécher la peau. Par contre il se forme comme un film protecteur sur la peau (sûrement dû à la présence de glycérine dans la composition) qui pourrait embêter quelque uns d’entre vous (cette sensation disparait lorsqu’on sèche le visage à l’aide d’une serviette) mais à contrario évite la sensation de tiraillement que l’on observe après utilisation de certains nettoyants (pas besoin de rajouter une lotion tonique hydratante ici). L’odeur est fraîche et légèrement fleurie, c’est plutôt agréable. Quant au fluide il est sans parfum (convient aux peaux atopiques et aux messieurs également) alors on peut l’intégrer facilement dans un rituel de soin avec un autre produit de la gamme voire d’une autre gamme si besoin. Malgré la présence de nombreux ingrédients relipidants il est très agréable à appliquer :  le beurre de cacao (excellent hydratant qui conserve l’élasticité de la peau, contient de nombreux anti-oxydants donc lutte contre le vieillissement cutanée et riche en acides gras pour apaiser le feu de certaines irritations ou lésions cutanées) , la glycérine (lisse la peau en maintenant un niveau constant d’hydratation, améliore l’élasticité et renforce les défenses naturelles de la barrière cutanée), et l’acide stéarique issu de l‘huile d’olive (nourrissant et protecteur par action filmogène). La peau est douce, frâiche et légèrement matifiée comme détoxifiée (en un mois d’utilisation j’ai constaté une sécrétion de sébum moins importante sur mon visage et moins d’imperfections cutanée, sans pour autant être un soin traitant attention). Enfin, les deux produits utilise le tocophérol (ou vitamine E) comme conservateur et permette ainsi une utilisation à 9 mois après ouverture (très correct pour un cosmétique bio).

le-fluide-bio-a-la-pensee-sauvage-de-correze-de-beauty-garden

A votre tour de basculer sur votre parenthèse bio! 

BCBG adore les textures évolutives de Lierac

En fin de journée, la peau est asphyxiée par l’accumulation de différentes couches d’impuretés : en surface (les toxines environnementales et le maquillage) et en profondeur (les sécrétions biologiques comme le sébum et la sueur ou encore les cellules mortes). Au réveil, ces même substances sont évacuées en surface, il faut donc à nouveau les éliminer. Soit 2 nettoyages par jour pour garder une belle peau! Alors pourquoi ne pas rendre ce moment amusant pour que cela ne devienne pas une contrainte quotidienne. Chacune des 4 références que propose Liérac bénéficie d’une texture active à transformation spécifique permettant d’optimiser leur efficacité et d’offrir une expérience sensorielle unique. J’ai eu la chance d’en tester 2 (correspondant à mon type de peau) en avant première en Calédonie et j’espère que comme moi vous serez conquis!

couches peau

Ma sélection pour vous

Crème moussante double nettoyant by Lierac

591c5a128ed87_crme_moussante

Promesses Labo & utilisation : Inspirée de la technique esthétique de nettoyage ionique, ce nettoyant démaquillant, idéal pour les peaux mixtes, offre un double nettoyage : en surface (elle débarasse la peau des polluants extérieurs, poussières et dissout le maquillage) et en profondeur (elle retire les excès de sueur et de sébum et aide à éliminer les cellules mortes). Une texture active crème qui se transforme en mousse au contact de l’eau pour une double efficacité nettoyante. Un parfum frais et féminin associant des notes de jasmin, fleur de lotus et gardénia blanc. Appliquer sur peau sèche en massant au doigt. Faire mousser avec de l’eau, masser de nouveau puis rincer abondamment. Éviter le contour des yeux.

Lotion gélifiée double tonique by Lierac

591c6cf492fca_lotion_gelifiee

Promesses Labo & utilisation : cette lotion gélifiée, pour tous les types de peaux, maximise l’efficacité des doubles nettoyants car elle finalise le nettoyage et (grâce à son effet astringent) réduit l’apparence des pores. Une texture active gel qui se transforme en eau pour une double efficacité. Un parfum frais et féminin associant des notes de jasmin, fleur de lotus et gardénia blanc. Appliquer à l’aide d’un coton. Sans rinçage. Éviter le contour des yeux. 

MON AVIS :

Cela faisait trés longtemps que je n’avais pas craqué pour des nettoyants visages, mais étant adepte de galénique innovante, je ne pouvais pas passer à côté de ces nouveaux doubles nettoyants (vous l’avez donc compris j’ai été séduit par les textures évolutives qui ont piqué ma curiosité). A noter que pour nos amis asiatiques le nettoyage parfait se passe en 2 étapes : la 1ère utilise une phase grasse pour dissoudre les impuretés et la 2e consiste à les évacuer avec un agent moussant. Liérac applique à la lettre ce principe car la mousse s’applique sur peau sèche, on masse au doigt pour bien répartir le nettoyant et faire pénétrer les micro-aimants (tensioactif non irritant d’origine végétale, chargé d’ions positifs et négatifs, qui agit comme un aimant moléculaire spécialisé dans l’attraction des impuretés), puis en humidifiant ses mains, on masse de nouveau son visage et hop la magie opère, il se forme une mousse aérienne qui va oxygèner vos tissus (et par la même occasion aspirer les saletés à la surface de manière à pouvoir les évacuer au rinçage). Il est précisé qu’il faut éviter le contour des yeux (ne me maquillant pas les yeux, je n’ai pas besoin d’un démaquillage intensif à ce niveau, je l’ai donc testé en gardant les yeux bien fermés et résultat ça picote un petit peu, mais pas de l’ordre de l’insupportable, ça passe…) car le produit utilise le pouvoir naturel des fruits avec des enzymes (d’ananas, d’orange et de papaye pour micro-exfolier la peau à chaque démaquillage) associé aux AHAs (acides de fruits lissants comme l’acide glycolique et l’acide malique) qui peuvent irriter les yeux, mais ils sont là pour accélérer le renouvellement cellulaire (la peau  devient éclatante et toute douce). Pour contrer cet effet légèrement abrasif on retrouve dans la formule de l’acide hyaluronique (aussi pur qu’en cabinet médical pour lisser la peau et protéger l’épiderme) et des fleurs de nénuphar (contenant beaucoup de mucilage aux propriétés adoucissantes et hydratantes, ainsi que des antioxydants comme les flavonoïdes, et des minéraux aux propriétés purifiantes, astringentes et hydratantes). Ainsi la peau est débarrassé des polluants extérieurs, le maquillage est dissout, les excès de sébum et de sueur sont retirés et les cellules mortes éliminés. Pour les autres types de peaux ou alors le démaquillage des yeux, je rappelle que le baume-en-huile ou alors le lait-micellaire valent carrément le détour!

ingrédients

J’ai toujours pris habitude d’utiliser une lotion tonique pour parfaire le nettoyage sinon j’ai l’impression que ma peau n’est pas totalement propre. J’applique un peu de cette texture gel rafraichissante aux différents points clés du visage puis je passe le coton (ainsi toute l’eau est aspirée sur ce dernier et les pores de la peau se referment instantanément) pour un effet mat immédiat. Ou alors il m’arrive (et je le conseille pour les peaux sèches ou déshydratées) de ne pas utiliser de coton, et du coup on met un peu plus de temps à faire pénétrer le produit dans la peau (la magie du massage qui permet par la même occasion une activation de la micro-circulation, bénéfique pour notre rituel de soin qui suit). On retrouve dans la lotion de l’euphraise (ou Euphrasia officinalis pour les intimes) connu en homéopathie pour les effets bénéfiques sur les conjonctivites, les orgelets et autres affections oculaires d’origine allergique. Ici en dermatologie on l’utilise pour son côté astringent (ses principaux composants sont notamment les iridoïdes, les lignanes, les tanins, les flavonoïdes et les acides phénols). Après ces 2 soins, la peau est débarrassée de toutes les impuretés, propre, fraîche et prête à recevoir les soins habituels. Un petit mot pour finir sur l’odeur : j’adore ce bouquet relaxant frais et léger! Ainsi le nettoyage ne sera plus une contrainte mais plutôt un pur moment de plaisir les amis.

%d blogueurs aiment cette page :