BCBG vous parle de chronobiologie nutritionnelle

Article nutrition aujourd’hui pour vous conseiller d’écouter votre corps, votre rythme biologique qui vous est propre. En effet, trop souvent au comptoir, on me demande des produits de Régime express car les gens n’ont pas le temps de prendre soin d’eux, ne comprennent pas leur effet Yo-yo ou encore l’absence de perte malgré un régime drastique jusqu’a l’épuisement. En creusant un peu je constate que ces dernières décennies, les modes de consommation et le rythme des repas ont été profondément perturbés et se sont éloignés des besoins fondamentaux de la physiologie de l’homme…

LES PRINCIPES GENERAUX 

Le but étant d’intégrer les connaissances modernes à notre rythme biologique sans faire l’impasse sur la dimension relationnelle sociale et le plaisir de s’alimenter (rappelons qu’un régime efficace est un régime sans frustration!). Bien sûr je ne peux pas vous faire un bilan complet, on va débuter avec 4 principes qui selon moi sont essentiels et forment une bonne BASE pour une alimentation santé Chronobiologique (il y a logique dans ce mot! Coïncidence? je ne crois pas non….).

19050_dijeta-foto-01-Public-Shutterstock

Bien répartir les apports énergétiques dans la journée :

L’apport doit être important au petit déjeuner et déjeuner car c’est le moment où notre corps est en phase catabolique (on élimine youpi!) et donc les besoins énergétiques sont accrus (plus on se dépense dans cette 1ere partie de journée, plus on sera efficace pour éliminer les kilos superflus). Alors qu’il sera moins important au dîner (qu’on appelle parfois Souper à juste titre) où on est en phase d’anabolisme cellulaire (on stocke… Aie aie aie).

Qu’est ce qu’on y gagne? une plus grande vitalité, une réduction des troubles du comportement alimentaire et une meilleure stabilité du poids ! 

Macronutriente

Respecter la ration protéines/glucides :

Cela a une influence nette sur la synthèse de nos neuromédiateurs cérébraux, responsables de notre bien-être quotidien. Le matin il faut favoriser les protéines pour une bonne synthèse de catécholamines (dopamine et noradrénaline, pour nous booster). Le soir on privilégie les glucides pour une synthèse correcte des indolamines (sérotonine et mélatonine, pour nous relaxer). A noter, qu’il est possible d’aider un peu notre organisme en apportant les précurseurs de ces molécules avec des compléments alimentaires : la Tyrosine se transforme en catécholamines et le Tryptophane sera à l’origine des indolamines. Demandez conseil à votre pharmacien!

Qu’est ce qu’on y gagne? les catécholamines nous aide à nous lever (à démarrer la journée de bon pied dans la joie et la bonne humeur) alors que les indolamines permettent de finir la journée en beauté (sereinement et avec un sommeil réparateur).  Dans ma pratique j’ai pu remarqué que des petits déjeuner copieux, très riche en protéines (20-25g) et des diners très légers, riches en glucides complexes, contribuaient à une régulation des comportements alimentaires allant jusqu’à une perte et au maintien d’un poids de forme.

chrononutrition

Respecter un index glycérique bas :

Ceci a une corrélation directe avec notre production d’insuline. En bref, très peu de glucides simples à index glycémique élevé (viennoiseries, pâtisseries, glaces, sodas…) pour éviter les fringales et autre grignotages incontrôlables (les fameux sucres rapides! même si une très légère tolérance est possible le soir si on reste raisonnable!).

Qu’est ce qu’on y gagne? On évitera pas mal de maladies métaboliques, le grand fléau de notre société : diabète, hypertension artérielle, hypercholestérolémie….

Graphique-IG

On prend des collation que si on les justifie :

Pour moi la collation de 10h est déconseillé (même pour les petits à l’école) si votre petit déjeuner est équilibré. Elle trouve sa place seulement pour les personnes qui, par choix personnel ou mode de vie, ne prenne pas de petit déjeuner (dans ce cas, veillez à préparer un encas équilibré pour éviter de se jeter sur le premier truc sucré à porté de main, et nous savons tous que la tentation est grande). Le goûter de 16h trouve une justification chez les petits mangeur de fruits/légumes s’il apporte un fruit de saison, fruits secs, ou des noix. Un peu de chocolat noir est toléré (70% cacao minimum) pour accompagner les boissons anti-oxydantes (thés, tisanes, jus de fruits pressées).

Qu’est ce qu’on y gagne? Si on arrive à s’en passer, cela nous permettrait d’avoir plus d’appétit pour les 3 principaux repas de la journée et éviter les phases de digestion supplémentaires qui altèrent par exemple notre concentration dans la journée.

Vegetables_Pepper_White_background_Design_Sliced_517303_1280x1024

Enfin je rappelle que la chronobiologie est une discipline médicale validée par de nombreuses études et publications avec des bases scientifiques solides qu’il ne faudra pas confondre avec des régimes en vogue telle que la Chrono-nutrition du Dr delabos délétère et irrespectueux d’une santé durable. 

J’espère que vous mettrez ces petits conseils en pratique rapidement. Et surtout, prenez le temps d’apprécier ce que vous avez dans votre assiette. 

Petit-déjeuner de ROI, déjeuner de PRINCE et dîner de MENDIANT les amis !!

un avis à partager ?!?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :