BCBG vous invite à sa pause lactée avec le lait d’amande

Les laits végétaux débarquent en force suite à plusieurs polémiques largement médiatisées ces dernières années. En effet entre la crise de la vache folle, l’utilisation d’antibiotiques dont on retrouve les résidus dans le lait produit, l’alimentation peu équilibré (pour être sympa…) donné aux animaux ainsi que les conditions d’élevage (mais ça c’est une toute autre histoire) et la recrudescence des allergies aux protéines de lait de vache, il a fallu trouvé une alternative intéressante. C’est pourquoi fleurissent un peu partout les laits végétaux, mais attention, tous ne se valent pas et mieux vaut savoir comment les choisir pour ne pas tomber dans les pièges du marketing actuel!

Laits végétaux

Un lait végétal est en réalité un jus, ou une purée de végétaux, obtenu par broyage après trempage et éventuellement cuisson. Il en existe une multitude aux saveurs différentes pour varier les plaisirs gustatifs et diététiques. On les sépare en 3 catégories : à base de céréales (riz, épeautre, avoine, quinoa, orge...), à base de légumineuses (soja : le plus connu, châtaigne, arachide… ) et à base d’oléagineux (amande, noix, noisette, noix de coco, sésame, lin...). Pourquoi se contenter d’un seul type de lait lorsque la nature nous offre une telle diversité de produits ?

Latte vegetale, ingredienti: avena, riso, mandorle, soia, grano

Dans quels cadres ces laits végétaux deviennent-ils alors des alliés de choix ?

  • en cas d’allergie aux protéines de lait de vache, d’intolérance au lactose ou tout autre incompatibilités avec les laits animaux.
  • dans les régimes spécifiques : sans gluten (éviter dans ce cas les laits d’avoine et épeautre), végétarien et végétaliens, régime minceur (car souvent peu caloriques).
  • pour leurs richesses nutritionnelles : vitamines, minéraux et ne contiennent ni caséine ni cholestérol.
  • pour varier les saveurs et les plaisirs et ainsi donner un peu d’originalité à vos recettes (ils remplacent parfaitement les laits animaux dans vos plats et desserts, après ce n’est qu’une histoire de goût!).

Le lait d’amande

Le fait-maison :

Le vrai plus c’est qu’il est très facile (et plutôt économique) de les faire soi-même à condition de prendre du temps! Voici une recette simple pour 250 ml de lait :

  • Faire tremper 50g d’amande (bio de préférence) pendant 4 heures.
  • Décortiquer et mixer à l’aide d’un blinder avec deux verres d’eau (enrichi en calcium de préférence car les laits végétaux en contiennent peu voire pas, ex : Hépar, Courmayeur et Contrex).
  • Filtrer et conserver dans un bocal hermétique. A consommer dans les 2-3 jours.
  • Pour donner un goût sucré à votre lait, ajouter-y une cuillère à café de sirop d’agave ou de miel. Pour une touche de gourmandise, ajouter-y une goutte d’huile essentielle d’amande amère spécial cuisine!!

Quoi de bon dans ce lait ?

  • Riche en fibres (environ 1,5%) donc idéal pour réguler le transit.
  • Fort en acide gras essentiels : anti-cholestérol et protecteur cardiaque.
  • Regorge de Vitamine E : anti-oxydant qui lutte contre le vieillissement cellulaire.
  • Présence de Vitamine B9 (acide folique) : intéressant chez la femme enceinte ou allaitante entre autre.

Dans les cosmétiques ?

Emollient, hydratrant et assouplissant il permet d’obtenir une peau toute douce! Il est donc normal de le retrouver dans les soins pour bébés et les laits corporels pour peaux sèches, déshydratées voire matures. Comme il réduit aussi les irritations, il permet d’enrichir les soins nettoyants pour leur donner un toucher doux et confortable. Idéal pour les peaux sensibles et agressées. Un de mes produits préférés est le concentré de lait Amande de L’occitane en Provence, une pure merveille en terme d’odeur, texture et bienfait!

1141020

Mon expérience :

Parce que malgré les dernières polémiques sur le lait (il est recommandé par le Programme National Nutrition Santé et désapprouvé par certains nutritionnistes), je pense qu’il est nécessaire de continuer à en consommer. L’important c’est de bien les choisir et de VARIER les spécialités suivant vos préférences (le lait de soja par exemple ne passe pas du tout chez moi ^^). En général je prends le lait d’amande enrichi en calcium pour sa saveur agréable, légèrement sucrée, idéal pour les desserts d’ailleurs! Ceci est possible grâce à  une algue rouge au doux nom de Lithothamme qui est très riche en calcium et autres minéraux marins et personnellement je le trouve plus digeste que le lait de vache. Par contre, rappelons-le, le lait d’amande est à éviter avant 3 ans car il ne possède pas toutes les qualités nutritionnelles indispensable au développement des enfants et l’utilisation régulière entraînera chez eux des carences en protéines, acide gras essentiels et minéraux. Un dernier regret : la durée de conservation, trop courte à mon goût…

Et vous, quel est votre lait végétal préféré ?

 

 

un avis à partager ?!?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :